Eclairage vélo : test, avis, critères de choix & comparatif meilleure lampe vélo

Dans de nombreux pays, l’éclairage vélo est obligatoire. Autant utile pour la conduite urbaine que pour un entrainement sportif, il permet au cycliste de circuler en condition de faible visibilité. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont les différents usages qu’on peut en faire et comment choisir le meilleur éclairage pour son vélo ? Nous vous disons tout.

L’éclairage vélo : c’est quoi ?

La lumière vélo est l’ensemble des composants qui permettent à un cycliste de voir et d’être vu sur la route. Utile pour être visible la nuit ou dans une zone de faible luminosité, cet équipement, aussi essentiel qu’une roue de vélo, qu’un pneu de vélo ou une chaîne de vélo est très important pour la sécurité du cycliste. En France, le Code de la route exige d’avoir un éclairage composé de :

  • catadioptre arrière rouge et avant blanc
  • réflecteur latéral et sous les pédales
  • phares arrière rouge et avant blanc ou jaune

Il faut noter que l’éclairage vélo est généralement composé de lumières simples ou phares ainsi que d’éléments réfléchissants. Les premiers peuvent être placés sur la roue avant et arrière tandis les éléments réfléchissants sont placés sur les rayons ou sur le cycliste lui-même.

Il peut s’agir de gilets de haute visibilité, de brassards réfléchissants ou encore de veste, de pantalon ou de chaussures lumineuses. L’équipement lumineux d’un vélo est obligatoire le jour comme la nuit. Cependant, il devient vital d’en avoir un lorsqu’on circule par temps nuageux, pendant un brouillard, par un orage ou lors d’un passage en tunnel. Dans certains cas, l’éclairage vélo peut même être péremptoire hors agglomération.

Les différents types de lumière pour vélo

Il existe de nombreux types de lampe vélo :

Dynamo

La lumière vélo utilisant un générateur de type dynamo a un aimant qui transforme, en courant alternatif, la force que le cycliste exerce sur les pédales de sa bicyclette. L’électricité ainsi générée alimente les phares avant et arrière du vélo. Toutefois, ce type d’énergie a une autonomie limitée. En effet, une fois que le cycliste ne pédale plus, l’éclairage de son vélo s’arrête.

Il est néanmoins possible de réguler cet éclairage vélo par un condensateur. Il existe deux types de dynamo : moyeu et bouteille. Le premier fournit un éclairage puissant qui résiste à la pluie et au vent. On le retrouve sur le moyeu de la roue avant, d’où son nom. La dynamo bouteille quant à elle a besoin d’être déclenchée par la bouteille en contact avec le pneu arrière.

Piles

Les systèmes de lampe vélo à piles ont une autonomie limitée. Ils peuvent être installés, à l’aide d’un crochet, sur le guidon, le porte-bagage, le casque ou sous la selle de la bicyclette. Ce type d’éclairage vélo peut être de nature fixe ou amovible. Il s’avère idéal pour les promenades nocturnes dans les bois, en forêt ou sur la route.

LED ou feux diurnes

Ils offrent la meilleure visibilité et la meilleure sécurité aux cyclistes. Cependant, on les utilise pour compléter l’éclairage qu’offre le phare principal qui se recharge en journée. Ainsi, c’est uniquement lorsqu’il est éteint que le cycliste peut utiliser des feux de type LED.

Généralement rechargeable grâce aux rayons du soleil, la lampe LED a désormais évolué. En effet, aujourd’hui, il est possible de recharger ce type d’éclairage grâce à une batterie de secours utilisant une prise électrique. L’éclairage vélo LED qui en résulte est extrêmement puissant et économique. Il existe aussi un éclairage LED rechargeable par USB.

Comment choisir une bonne lampe pour vélo ?

Pour bien choisir une lampe vélo, il est important de suivre quelques critères de base :
le type d’alimentation ou la batterie : il peut s’agir d’une alimentation par générateur, par piles ou par LED.

  1. la luminosité ou la puissance de la lampe : selon le type de batterie choisie, le cycliste obtiendra un éclairage vélo faible ou puissant.
  2. la marque : certaines marques de feux de vélo offrent des phares de haute performance. Ainsi, quelques constructeurs utilisent des technologies très innovantes. Selon le type de lampe utilisée, on peut par exemple retrouver la fonction Litch24. Cette technologie permet à l’éclairage de la bicyclette de s’adapter à l’éclairage extérieur en utilisant deux faisceaux lumineux différents. La largeur de ce faisceau lumineux comptera d’ailleurs dans le choix d’une bonne lampe pour vélo.
  3. le système de fixation : il peut être fixe, clignotant ou amovible. Les sportifs apprécieront particulièrement l’éclairage vélo mobile, car il pourra être ôté si le cycliste désire améliorer les capacités de son engin pendant une compétition ou durant un entrainement.

Pourquoi utiliser des feux pour vélo ?

Les avantages des lampes vélo varient en fonction du type de feux utilisé par le cycliste. L’éclairage vélo LED par exemple est très sûr. Il fournit au propriétaire de la bicyclette, une lumière puissante qui lui permettra de circuler en toute sécurité sur la route, sur l’autoroute ou encore hors des sentiers battus.

Ce type d’éclairage vélo est très durable et offre les meilleures performances du marché en termes de technologie. L’éclairage à piles quant à lui est léger et peut s’avérer pratique pour la randonnée ou les balades en forêt ou dans les bois. Il est conseillé pour les cyclistes qui utilisent occasionnellement leur bicyclette.

Par contre, les lampes pour bicyclette utilisant une batterie seront conseillées pour un usage régulier du vélo. Ce sont les plus pratiques. En effet, en plus d’être puissantes, elles sont généralement écologiques et économiques. Certains modèles sont d’ailleurs équipés d’un espace pour recharger la batterie des Smartphones. D’autres types d’éclairage vélo proposent un GPS qui peut fonctionner grâce à l’énergie d’un générateur de type « dynamo à moyeu ».

Top 6 des meilleures lampes pour vélo du marché

GHB Lampe VTT LED

Cette lampe pour vélo de 4000 lumens est non seulement une lampe frontale LED, mais aussi un éclairage pour vélo extrêmement puissant. Elle peut fonctionner pendant 100 000 heures. Livrée avec 5 accessoires (prise adaptateur, batterie, phare VTT arrière, bandeau réglable et joint torique), la GHB pour VTT propose 4 modes à choisir : 1,2 ou 3 ampoules avec strobe.

BIGO Eclairage vélo avant LED

La lampe BIGO utilise une batterie au Lithium de 2000 mAh écologique et rechargeable à partir d’un ordinateur ou d’autres appareils à port USB. Elle offre un rendement ultra-lumineux de 900 lumens et est livrée avec un câble USB. L’éclairage BIGO fonctionne avec 3 modes de lumière (Glare/Low/Strobe) et résiste à l’eau.

Unigear, phare Lampe LED

Le SET d’éclairage de l’Unigear est doté de sangles de fixation en silicone avancé et est composé de 4 modes : lumière claire, lumière faible ou éclairage vélo clignotant ainsi que Flash d’urgence. La taille compacte du modèle le rend très léger (47 g). Cela est possible grâce à son alliage en aluminium et en plastique.

OMERIL Set Lumière Vélo LED

Très sûre, cette lampe pour vélo est un set lumière à câble de charge USB. Elle est dotée d’une technologie de pointe résistante à l’eau et à la poussière. Facile à utiliser, elle est simple à monter et peut être sécurisée grâce à un bracelet en caoutchouc durable. A l’avant, une sonnette est disponible. L’OMERIL est vendu avec une garantie de 2 ans.

Myguru Eclairage Vélo LED

5 modes de fonctionnement sont disponibles sur cette lampe pour bicyclette de 400 lumens. On distingue ainsi le mode intelligence, le mode économique (lumière blanche 4.5h), le mode stroboscopique (flash SOS 6 h), le mode d’avertissement (lumière blanc-rouge), le mode élevé de lumière forte de 2.5 h d’autonomie et le mode stroboscopique avec flash en continu.
Le système de fixation de ce modèle permet de placer ou d’enlever la lampe en 10s. Le Myguru est livré avec un phare avant (feu blanc) et arrière (feu rouge), deux câbles de rechargement USB, une sangle flexible en silicone ainsi qu’une notice en français. Cet éclairage vélo a une garantie de 08 mois.

ITSHINY, Kit de lumière vélo

Polyvalent et facile à installer, ce kit de lumière pour vélo se monte et se démonte sans aucun outil, en moins de 10 secondes. Il peut être utilisé comme lampe de poche et peut s’adapter à plusieurs engins : tondeuse, souffleuse à neige, planche à roulettes, fauteuil roulant, moto BBQ grill, e-bique, scooter ou poussette. ITSHINY Light est doté de plusieurs modes d’éclairage. Quatre modes de lumières sont disponibles à l’arrière : flash en cycle, flash lent, super flash et lumière constante. L’éclairage vélo ITSHINY dispose aussi de 3 autres modes au niveau de sa tête de lumière à savoir haute luminosité, flash lent et luminosité constante.